James Lovelock
James Lovelock

Population Matters — Seconde partie : les cadres

Si c’est le néomalthusienisme à peine voilé de l’ONG qui interpelle dans la première partie, la particularité des profils marque celle-ci. En effet, la majorité des dirigeants ont été anoblis, comme souvent en milieu environnementaliste. Logique, l’écologie étant un projet élitaire.

 2,178 vues

L’héritage Goodall ou les espérances malthusiennes

Gates, Harari, Schwab, Soros, Strong… Si ces hommes influents partagent le vœu de réduction drastique de la population mondiale, c’est aussi le cas de Jane Goodall, primatologue et militante écologiste de l’aube pour qui desseins spiritualiste et malthusianiste ne font qu’un.

 6,371 vues

Gaïaland — Première partie : Davotion

Le 9 mai dernier, à l’invitation de la France des jeunes « ont dansé l’Europe » au Parlement européen. Au-delà du ridicule laissant pantoise une partie de l’assistance et de l’opinion, il est utile de rappeler la nature et les implications de la spiritualité animant Davos.

 3,343 vues

Comprendre l’écologie – Cinquième extrait

Après avoir dénoncé les méfaits, toujours commis au nom du bien, de Soros et de ses ONG, Thibault Kerlirzin nous dévoile en exclusivité les origines mystiques des Agendas 21 et 30, dont le père a aussi été le mentor de celui du Great Reset. Cinquième extrait.

 1,732 vues

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous trouvez Davocratie utile ? Abonnez-vous.