Cabinets, lobbies, ONG etc.
Schwab : après le père, la fille…
Schwab : après le père, la fille…

Schwab : après le père, la fille…

Le 11 mai dernier, Pierre-Alain Depauw dépeignait dans un article pour Medias-Presse Info les activités de Nicole Schwab, fille du président du Forum économique mondial de Davos et dont vous avons intégré les liens énoncés.

Tous nos lecteurs connaissent Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial de Davos ainsi que des Young Global Leaders (Jeunes Leaders Mondiaux). Mais combien connaissent Nicole Schwab, sa fille ?

Née en 1975, Nicole Schwab est déjà la digne héritière du projet mondialiste de son père. Après des études à Cambridge et à Harvard, elle a travaillé pour la Banque mondiale en tant que chargée de mission en Amérique latine. En 2009, elle a créé la fondation The Gender Equality Project. Elle siège également au Conseil d’administration de la Fondation Chanel.

Mais c’est au sein des Young Global Leaders que les Schwab ont démontré leur vision dynastique, Nicole Schwab ayant dirigé l’organisation mondialiste de 2004 à 2006 et siégeant toujours dans son conseil de direction composé de douze personnes.

Précisons que l’organisation des Young Global Leaders fondée par papa Klaus Schwab a bénéficié lors de sa création d’un budget d’un million de dollars provenant du Prix Dan David attribué par la fondation de l’homme d’affaires israélien Dan David. En 2021, le très covidiste Anthony Fauci fut à son tour le lauréat du Prix Dan David.

Dans BusinessWeek, Bruce Nussbaum décrit les Young Global Leaders comme « le réseau social privé le plus exclusif au monde », tandis que l’organisation se présente elle-même en toute modestie comme représentant « la voix de l’avenir et les espoirs de la prochaine génération ».

Parmi les membres notables et anciens Young Global Leaders, citons Emmanuel Macron, Gabriel Attal, Justin Trudeau, Mark Zuckerberg, l’ex-chancelier autrichien Sebastian Kurz, l’actuel Premier ministre belge Alexander De Croo, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, la Première ministre finlandaise Sanna Marin, tous s’étant montrés particulièrement zélés dans l’application des mesures liberticides sous prétexte sanitaire. On trouve également parmi les anciens Young Global Leaders des vedettes internationales comme l’acteur Leonardo DiCaprio ou l’actrice Charlize Theron toujours en avant pour défendre les projets globalistes.

Pour en revenir à Nicole Schwab, elle s’est fait une spécialité d’utiliser les thèmes climatiques pour faire avancer le projet de Great Reset promu par son papa Klaus au Forum économique mondial.

 390 total views,  1 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial